Au cœur de l’hiver

Au plus haut des sommets, le froid et le vent façonnent les éléments, sculptent le sol, les arbres, sans s’arrêter…

Puis, quand arrive le jour, la bise s’estompe alors avec la lueur des dernières étoiles, le massif apparaît enfin, avec délicatesse sous les vagues incessantes de la brume. Le soleil perce et offre alors un spectacle éphémère d’une grande beauté, on ne peut être que contemplatif et humble devant ce paysage, qui, en quelques minutes changera, se métamorphosera et disparaîtra sous les rayons du soleil.